Cabinet d'expertise comptable Doolaeghe

Bienvenue chez nous!


Notre cabinet d’expertise comptable emploie une méthode de travail professionnelle et personnalisée. Non seulement, nous soignons votre comptabilité et garantissons l’optimalisation fiscale, mais nous soutenons également nos clients dans la digitalisation.

Pour nos 25 ans  d’existence, nous lançons un nouveau service au client qui vous permettra de transposer le remplacement vos documents vers la digitalisation et cela sans difficulté.

Grâce à notre expérience étendue dans divers secteurs, nous apportons à votre entreprise une valeur ajoutée. Nous sommes votre personne de confiance dans la matière fiscale, comptable, des droits des sociétés et d’autres matières financières. 

De plus, nous collaborons avec de nombreux spécialistes dans des matières diverses : réviseurs d’entreprises, avocats, notaires, banquiers, agents immobiliers,… 

Sur notre site, vous retrouvez des liens pratiques, un aperçu des échéances fiscales et administratives. En outre, il vous permettra de découvrir notre cabinet d’expertise comptable Doolaeghe. 

Pour des informations spécifiques en ce qui concerne les exploitants débutants, nous référons à notre page en ce qui concerne les débutants.    

Les dernières nouvelles vous pouvez les consulter sur notre page avec les nouvelles

Si vous veuillez des informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter

Nouvelles

Les entreprises qui ne font pas assez de versements anticipés sont pénalisées : elles s'exposent à une majoration d'impôt. Et comme le fisc veut inciter au maximum à faire des versements anticipés, le pourcentage de cette majoration a été fixé à 6,75 % au moins à l'impôt des sociétés.

L'an passé (investissements de 2018, exercice d'imposition 2019), le taux standard de la déduction pour investissement a été porté à 20 % pour les PME. Tous les pourcentages restent identiques à ceux de l'an passé pour les investissements de cette année (exercice d'imposition 2020).

Depuis l'entrée en vigueur du Code des sociétés et des associations (CSA), le 1er mai dernier, le nombre de formes de société a été ramené à quatre. L'attention se focalise sur la société à responsabilité limitée et en particulier sur la suppression de la notion de capital. Pourquoi opter pour cette forme de société ?